Utilisation du branchement conditionnel dans un sondage

Qu'est-ce que le branchement conditionnel ?

Le branchement conditionnel est une fonctionnalité qui permet de choisir la prochaine question ou page à afficher en fonction de la réponse donnée à la question en cours. Il crée un chemin personnalisé en fonction des réponses données par la personne interrogée et varie en fonction des règles que vous définissez.

Comment utiliser le branchement conditionnel pour rendre votre prochain sondage plus pertinent ?

Vous souhaitez éviter que des participants voient des questions qui ne les concernent pas ? Vous voulez que votre sondage soit personnalisé le plus possible à la personne interrogée ? Campagne publicitaire, satisfaction des employés ou encore organisation de la prochaine soirée d'entreprise, le branchement conditionnel vous fera gagner du temps, à vous et à vos participants, et vous permettra d’obtenir des réponses adéquates, sans incommoder vos participants avec des questions inutiles. Comment fonctionne le branchement conditionnel ? Le branchement conditionnel détermine la prochaine question ou page à afficher en fonction de la réponse donnée à la question en cours. Quel que soit l’objet de votre sondage, l’utilisation du branchement conditionnel rend le sondage plus rapide et plus simple pour la personne interrogée et vous aide à obtenir facilement des données exploitables.

Le branchement conditionnel peut être utilisé pour tous les types de projet

  • Lancement de nouveaux produits. Vous voulez savoir si votre nouvelle lessive ou votre nouvelle boisson énergétique sera un succès commercial ? Commencez par évaluer le profil des acheteurs potentiels à l’aide du branchement conditionnel, et seulement alors, demandez-leur ce qu’ils pensent de votre marque.
  • Satisfaction des employés. Vous vous demandez si les diététiciens que avez engagés pour conseiller vos employés est à la hauteur de vos attentes ? Utilisez le branchement conditionnel pour identifier les employés qui ont fait appel à leurs services, puis pour leur demander, à eux et seulement eux, comment s’est passé le rendez-vous.
  • Attribution de tâches. Vous souhaitez savoir si vos parents d’élèves préfèrent accompagner une sortie scolaire ou organiser une vente de gâteaux ? Posez votre question initiale à tous les participants puis utilisez le branchement conditionnel pour connaître les dates et horaires préférentiels, demander s'ils sont plutôt musée ou zoo aux uns, et gâteau au chocolat ou tarte aux pommes aux autres.
  • Planification d’événements. Vous vous demandez de combien de projecteurs vous aurez besoin pour le prochain atelier que vous organisez ? Demandez aux intervenants s’ils auront besoin de ce matériel, et à ceux qui répondent « Oui », pendant combien de temps et en quelle quantité. Demandez aux participants s’ils comptent participer au déjeuner avant de vous intéresser au nombre de repas végétariens à prévoir.

Le branchement conditionnel améliore la qualité de votre sondage pour trois raisons

  1. Personnalisation. Si une question ne concerne pas un participant, il ne saura tout simplement pas comment y répondre. Par exemple, si François n'a pas de smartphone, il n’y a aucun intérêt à lui demander d’évaluer les cinq dernières apps qu’il a téléchargées sur son smartphone. Généralement, face à une question non pertinente, la personne interrogée répond au hasard, ou est agacée et ferme le sondage. Moralité : évitez à tout prix de poser aux participants des questions qui ne les concernent pas.
  2. Concision et efficacité. Personne n’aime les sondages trop longs. Moins les questions sont nombreuses, plus le taux d’achèvement des sondages est élevé, et plus les réponses sont réfléchies. Imaginons, vous réalisez une enquête de satisfaction sur les bus et les trains. Deux des participantes ne prennent chacune qu’un seul de ces moyens de transport : le bus pour Marie et le train pour Sophie. Marie et Sophie iront plus volontiers jusqu’au bout de votre sondage, et répondront de manière plus réfléchie, si vous leur proposez des questions qui concernent uniquement le moyen de transport qu’elles utilisent réellement. Ne faites pas perdre inutilement du temps aux personnes interrogées ; vous y gagnerez largement en termes de qualité et de volume de données.
  3. Fluidité. Les questions inutiles perturbent la conversation. Un sondage, c’est exactement comme une conversation : les questions non pertinentes détournent l’attention. Si vous parlez d’œnologie à une amie et que celle-ci vous répond qu’elle ne boit pas de vin, vous passerez probablement à un sujet de conversation plus susceptible de l’intéresser. Poursuivre sur le sujet semblerait étrange dans le cadre d’une conversation. Il en va de même pour un sondage.

Réveillez votre curiosité avec SurveyMonkey